Charte du RéVES

Charte du RéVES

« Protéger la Nature, c’est protéger l’Homme » (Jean Rostand)

Nous ne pouvons plus nous voiler la face, le diagnostic de la communauté scientifique est clair : la situation environnementale de la Terre est désastreuse, et les dégâts causés à la planète par des actions humaines touchent tous les êtres vivants et notamment les plus démunis.
Nous, associations, agissons chacune dans notre domaine et cela depuis de nombreuses années pour enrayer ce processus destructeur. Nous avons la possibilité mais aussi le devoir de nous rassembler pour agir plus efficacement.
Ensemble, nous représentons une force citoyenne capable d’inverser la tendance, d’inventer et de construire un pouvoir citoyen pour un autre avenir. Le réseau nous permet de nous connaître à travers nos spécificités, nos différences, nos idéaux et nos objectifs communs, d’échanger nos informations et d’engager des actions de transformation de la société.
L’organisation du réseau est souple, créative et démocratique :
  • Les membres du Réseau sont des associations environnementales, scientifiques, mais aussi juridiques, sociales, de solidarité, des associations de consommateurs, d’agriculteurs, de syndicats , Coops, Scoops, S.C.I.C…… Sont exclus les organismes d’Etat, les partis politiques et les entreprises
  • Les orientations générales sont définies de manière participative par un comité de pilotage ouvert à tous les membres.
  • Chaque association est libre de soutenir ou non une action donnée.
  • La mise en œuvre des différentes actions est assurée sur une base volontaire par une ou plusieurs associations pilotes avec le soutien d’autres associations.
  • Les décisions et les actions prises par les différentes associations n’engagent pas le réseau.
Quelques grands thèmes sur lesquels nous pouvons nous retrouver :
  • Pour une production durable des biens de consommation : concevoir des produits pour qu’ils durent, soient réparables, recyclables et biodégradables.
  • Pour protéger l’environnement contre la pollution par les déchets et préserver les ressources naturelles contre les gaspillages qu’ils occasionnent, en favorisant la valorisation de ces déchets mais aussi en agissant en amont sur les produits qui les engendrent.
  • Pour une politique de limitation de la consommation des énergies fossiles et de développement des énergies renouvelables sans gaspillage de la Biomasse.
  • Pour la sortie progressive du nucléaire, l’abandon de l’E P R et le stockage des déchets en sub-surface de manière à mieux les contrôler.
  • Pour la relocalisation de l’économie qui limite les transports et redynamise les pays (régions)
  • Pour sortir du tout routier en augmentant l’offre en moyens de déplacement moins gourmands en carburants et peu polluants (trains, ferroutage, covoiturage, transports en commun, transport fluvial, vélo, etc. …)
  • Pour une agriculture paysanne, écologique, solidaire des agricultures des Tiers Mondes, à Haute Qualité Environnementale (H Q E), sans O G M et respectueuse du bien-être animal, de l’environnement et de la santé humaine.
  • Pour un refus de la privatisation du vivant, synonyme du pillage des ressources naturelles
  • Pour une protection impérieuse de la qualité de l’eau contre toutes formes de pollution et pour une gestion économe de la consommation (domestique, agricole, industrielle)
  • Pour enrayer l’érosion de la biodiversité qui se traduit par l’extinction d’un grand nombre d’espèces animales et végétales, patrimoine naturel de la Terre et réservoir pour l’avenir de services « gratuits » pour l’humanité
  • Pour le maintien de la qualité des paysages ruraux, semi-ruraux et la rénovation des sites dégradés.
  • Pour des activités de loisirs de pleine nature ne portant pas atteints aux milieux naturels
  • Pour une autre croissance, qualitative, qui limite la surconsommation (en eau, alimentation, énergie, biens matériels …) et le gaspillage de toutes les ressources
  • Pour une solidarité entre tous les Hommes, ici dans nos pays riches comme là bas dans les Tiers Mondes
  • Pour une vie en harmonie avec la nature.
  • Pour un citoyen consomm’acteur, électeur et écologique.
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire